AIMANN RAAD

Loading tracks...

AIMANN RAAD est un artiste musicien reggae engagé, guitariste autodictate , producteur indépendant, et Fondateur de la société YA FOY Production et de l’évènement Reggae Party. 
Né à Abidjan, Côte d’Ivoire le 4 septembre 1981, il a été bercé par les sonorités roots rock reggae des années 70 et 80, jamaicaine et ivoirienne, dès sa plus tendre enfance.
Reconnu pour son talent de compositeur et interprète, Aimann Raad a développé ses compétences en jouant avec plusieurs groupes de reggae Ivoiriens réputés tels que les wisemen et les kingston gangstar (KGS).
En 1999, BAC en poche, Aimann décide de s’installer à AUSTIN, TEXAS, pour poursuivre son cursus universitaire. 
C’est là-bas qu’une nouvelle aventure commence avec la création d’un nouveau groupe, «LION HEAD».
De 2000 à 2004, Aimann Raad fait ses armes dans la musique et acquiert une expérience live extraordinaire. Il fait de nombreuses apparitions avec le groupe de reggae dub Grimy.Styles avec qui La collaboration a donné naissance à l’un de ses titres phares «I ride with jah», enregistré dans le studio de Willie Nelson à Austin au Texas. 
Durant cette période, AIMANN Raad se rend alors annuellement en Jamaïque et c’est ainsi qu’il est repéré par le producteur Dave Clarke du label HIGH QUEST PRODUCTION, lors d’une prestation dans un hôtel où il loge. 
Le producteur lui propose d’enregistrer son premier titre en Jamaïque, « Wanted for Arrest », qui commence à passer à la radio avant son départ de l’île.
En 2002, alors âgée de 21 ans, lors d’un pèlerinage à st Ann au mausolée Bob Marley, il rencontre Cedella Booker, la mère de Robert Nesta Marley, surnommée « Mother B » avec laquelle il a passé des moments privilégiés en jouant plusieurs chansons de Bob Marley. Ces moments de pures vibrations marquent ainsi une étape importante dans sa carrière musicale.
De passage à Abidjan, Aimann collabore avec L’ARRANGEUR PATCHE, qui donne naissance au EP LION HEAD de 5 titres, qui confirme la couleur musicale de l’artiste avec ses textes engagés.
De retour au Texas, il collabore avec le producteur reggae dub MC PULLISH et sort son titre “Days I Remember” sous le label charlie’s record sur Un « one riddim »* album. AIMANN Raad développe sa notoriété en partageant ce « one riddim » avec de nombreux artistes reggae reconnu internationalement, tels que Luciano et Chezideck , fantan mojah et bien d’autres.
Aimann raad s’installe ensuite à Los Angeles, Californie durant une année et prend part aux cérémonies hebdomadaire avec les twelves tribes of Israel en présence de Sangie Davis, (artiste chanteur, plus connu pour avoir écrit « wake up and live » de bob marley). 
En 2007, Aimann déménage en Haïti où pendant 2 ans, il joue avec le groupe reggae «YZRA-EL».
Il est ainsi sélectionné pour assurer la première partie de Kymani Marley, en concert live à l’université de Port-au-Prince.

Impressionné par sa performance en solo, Paul Kastick ( batteur de Kymani Marley et directeur de Groove Galore production) lui propose de jouer sur l’un de ses morceaux qui donne naissance au single «TUFF WORLD».
En 2009, Aimann Raad retourne à Abidjan pour reprendre les affaires familiales et redécouvre la scène Reggae abidjanaise et fait une apparition marquante devant des milliers d’Ivoiriens avec le groupe Wisemen du Parker place lors du concert historique de TIKEN JAH FAKOLY.
Au fil des années, AIMANN RAAD s’est produit en première partie des concerts de grands noms du reggae tels que LUCIANO, IJAHMAN LEVY, TIKEN JAH FAKOLI, KYMANY MARLEY, COLLIE BUDZZ, ALPHA BLONDY, MARCIA GRIFFITH, CLINTON FEARON, MYKAL ROSE, EEK A MOUSE, à Abidjan, Austin ou en jamaique.
En 2013, il forme avec son frère Ramy Raad Official et son cousin Adam Raad Reggae a.k.a HUMBLE LION, le groupe « The Raad Threes », accompagnés du producteur Reggae, spécialiste de Dub, Jacin, avec lequel Aimann Raad avait déjà collaboré dans le passé sur un single «In my country».
C’est de cette collaboration que naît leur premier vinyle , “JAHNI BE GOOD” qui connait un franc succès auprès du public à chacune des prestations live du trio.
En 2015, il crée le concept «Reggae Party», un mini-festival de Reggae Ivoirien qui a lieu ses début trois fois par an et qui permet aux artistes locaux de se produire et de produire leurs compositions originales. Avec le succès naissant, e concept a évolué et la dernière édition (2018) a présenté l’artiste de renom Clinton Fearon Music en Guest Star de l’évènement.
En 2018, Aimann raad collabore avec l’artiste arrangeur TUPAI, sur la mixtape « Mystic Music VOL 1 » qui est nominée meilleur album reggae 2018 par Reggae.fr et qui donne naissance au titre « WORLWIDE ».
En Janvier 2019 Aimann est nominé aux 225 Reggae Music Awards, dans la catégorie meilleur artiste reggae 2018 et meilleur clip vidéo 2018 pour « JAH BLESS I ».
Aujourd’hui, Aimann Raad prépare la sortie de plusieurs projet dont un EP en coproduction entre son label YA FOY PRODUCTION et le label jamaïcain ALTAAFAN RECORDS, ainsi que celle de son album dans lequel on retrouve des duos avec Mykal ROSE , LUCIANO Et son frère Ramy Raad.
Ne manquez surtout pas cet artiste charismatique en live à la prochaine Reggae Party – French ConneXion le 26 Avril prochain au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire!